Browse archive

Original scientific paper

Olivier Soutet

 

Résumé

Cet article se situe dans un ensemble de travaux ayant pour objectif de reformuler la théorie chronogénétique des modes dans le cadre de la psychomécanique du langage. Cette reformulation se propose de substituer à une représentation linaire des modes (les modes nominaux précédant le subjonctif, lequel précède lui-même l'indicatif) une représentation bitensive des paradigmes aspecto-temporels, dont la première tension conduit d'une visée progressivement actualisante de l'événement (de l'infinitif très minimalement actualisant au passé simple maximalement actualisant) et la seconde tension d'une visée progressivement virtualisante de l'événement (du passé simple aussi peu virtualisant que possible, puisque maximalement actualisant, au participe passé maximalement virtualisant).
Dans ce cadre, les deux paradigmes simples du mode subjonctif se répartiraient comme suit: le subjonctif dit présent serait d'orientation actualisante (première tension) et le subjonctif dit imparfait d'orientation virtualisante (seconde tension). Cette hypothèse est argumentée à partir des données empiriques observables en discours.

 

Mots clef

le subjonctif; la phonétique historique; l'histoire de la langue; la langue française

 

Articles download statistics

Contact

Address:
Ivana Lučića 3
10000 Zagreb
Croatia

Main contact:
Mislava Bertoša
Email: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Visitorcounter

Today 10

Week 93

Month 580

All 327304

Currently are 28 guests and no members online